DzForums

Denuvo, la protection antipiratage inviolable, aurait été cassée par des hackers

Hors ligne milanista

  • ******
  • 2 346
    • Voir le profil

Près de 600 000 pirates ont pu jouer illégalement à des jeux protégés par Denuvo ce week-end. Et Rise of The Tomb Raider aurait été cracké.

Les éditeurs de jeux peuvent trembler : Denuvo, la plus sérieuse des protections antipiratage, est tombée il y a quelques heures. Cet outil complexe, utilisé pour protéger des jeux prestigieux (Doom, Rise of The Tomb Raider, Fifa 16...) était jusqu'à présent la bête noire des pirates de jeux. A tel point que la responsable d'une équipe de crackers avait déclaré au début d'année qu'avec de telles technologies, le piratage de jeux pourrait bien devenir impossible d'ici quelques temps. 

Las ! Ce week-end, Denuvo a connu deux coups durs. Le premier n'a duré que quelques heures, mais a marqué les esprits. Un hacker bulgare de 19 ans, connu sous le pseudonyme de Voksi, a trouvé le moyen de passer outre Denuvo.

Son « crack », qu’il a publié sur Reddit, reposait sur un faille de la plate-forme Steam, à qui il faisait croire que le joueur lançait une démo gratuite de Doom... alors qu'il jouait en réalité à un jeu piraté. Après avoir trouvé cette astuce pour Doom, il l’a appliquée à d’autres jeux. Durant tout le week-end, quelques 600 000 pirates ont ainsi pu jouer sans payer à Rise of the Tomb Raider, à Just Cause 3 ou encore au tout récent Abzu... Tous protégés par Renuvo.

Selon des statistiques fournies par Voksi, 650 000 personnes ont utilisé ce crack durant le week-end des 7 et 8 août. Mais la faille a été comblée dès le début de la semaine par Denuvo.

Un premier jeu Denuvo cracké

Mais cela n’a pas marqué la fin des soucis pour la société autrichienne, loin de là. Beaucoup plus grave pour les éditeurs de jeux, il semblerait bien que Rise of The Tomb Raider, un titre protégé par Denuvo, ait été définitivement piraté. Il est en ce moment même largement partagé sur Internet. C'est l'oeuvre d'un groupe connu sous le nom de Conspir4cy (CPY). Ces hackers ont publié un véritable « crack » pour le jeu, qui permet non seulement de jouer au titre de base, mais également à ses trois DLC...

Et ce n'est peut-être que le début. Les pirates estiment que si Tomb Raider a été cracké, ce n'est qu'une question de jours pour que d'autres suivent désormais. Voksi lui-même a commenté l'exploit de CPY, expliquant que cracker le prochain jeu Denuvo leur prendrait "quelques jours ou semaines." 

Reste que Denuvo va évidemment mettre à jour son système de protection pour les prochaines grosses sorties. A défaut, les éditeurs pourraient bien se détourner de son onéreuse solution.

Le jeu du chat et de la souris pourra alors reprendre de plus belle.




 

En collaboration avec Dzteamunlocker