DzForums

Disney a conçu une pièce dans laquelle vos gadgets se rechargent sans fil

Hors ligne milanista

  • ******
  • 2 411
    • Voir le profil

Le laboratoire de recherche de Disney a conçu une salle qui recharge les batteries des objets qui se trouvent à l'intérieur. Une technologie sans fil, reposant sur des ondes magnétiques, qui reste encore à perfectionner.

Imaginez une salle où il suffirait de poser un objet pour que que la batterie de celui-ci se recharge automatiquement. En fait, elle existe déjà, et c’est Disney qui vient de l’inventer. Déjà connue pour ses robots bondissants, la firme aux grandes oreilles s’est penchée sur le casse-tête du rechargement de nos appareils.


Au sein de son laboratoire Disney Research, elle a créé une salle prototype, aux airs de salon épuré, où une dizaine d’objets sont rechargés sans qu’aucun fil ne soit branché sur une prise de courant.

Un smartphone, une lampe, un ventilateur et une voiture radiocommandée y sont, entre autres, alimentés par le système de distribution d’énergie. Contrairement à la transmission d’énergie sans fil qui suppose de placer les objets à proximité d’une unité de chargement, la pièce alimente les objet même lorsqu’ils sont en mouvement. Autrement dit, vous pouvez marcher dans la salle avec un téléphone dans votre poche, et sa batterie se rechargera.
Un champ magnétique de 1 900 watts

D’après les informations données par Ars Technica, l’installation réussirait à atteindre une efficacité allant de 40 à 95 %, en fonction de la position occupée par l’objet dans la salle.

L’énergie véhiculée par les ondes peut monter à 1 900 watts avant que le débit d’absorption spécifique (c’est-à-dire la quantité d’énergie émanant des ondes, et reçue par une personne proche de l’appareil électrique) ne devienne dangereux pour le corps humain.

Pour parvenir à ce résultat, la pièce ne peut évidemment pas être construite n’importe comment : les murs, le plafond et le plancher sont tous composés de panneaux d’aluminum. Au centre de la salle, Disney Research a installé un poteau en cuivre agrémenté de quinze condensateurs électroniques. Un générateur de signal, couplé à un amplificateur, émet depuis l’extérieur de la salle. L’ensemble du dispositif, une fois allumé, génère un champ magnétique à travers la salle, comme expliqué dans cette vidéo.

Un dispositif qui reste à sécuriser

Cette salle pose malgré tout quelques problèmes de sécurité. Pour limiter le débit d’absorption des ondes, une personne qui entrerait dans la pièce ne devrait pas s’approcher trop près du poteau de cuivre… au maximum à 46 centimètres. Ce qui supposerait d’automatiser le système, pour qu’il se désactive à l’approche d’un individu.

Surtout, la quantité de puissance envoyée doit correspondre à celle effectivement chargée par les objets dans la pièce. En d’autres termes, 1 900 watts peuvent être envoyés dans la salle si les objets en chargement peuvent recevoir 1 900 watts. Selon les estimations des chercheurs du laboratoire de Disney, la puissance envoyée en continu dans la salle ne devrait donc pas excéder 100 watts. Pour une quantité d’énergie plus importante, la pièce devrait être équipée d’un outil permettant de suivre la consommation d’énergie en temps réel.

Bref, nous sommes encore loin de voir ces chargeurs géants de batterie sans fil se généraliser. Vous pouvez encore garder votre bon vieux chargeur filaire, ou attendre que les batteries de téléphone rechargeables en quelques secondes se démocratisent.


 

En collaboration avec Dzteamunlocker