DzForums

Annaba : promotion immobilière avec vue sur le cimetière !

Hors ligne milanista

  • ******
  • 2 411
    • Voir le profil


La frénésie de la construction a atteint des sommets à Annaba où l'accaparement des terrains est devenu un sport local.

Des grossistes opérant dans l'alimentation générale, dans le textile, dans le commerce de dattes et de tomates, des marchands de Zlabia et de boureks, des enfants gâtés de responsables, des prêtes noms sortis de nulle part...se sont convertis dans la promotion immobilière, un créneau qui rapporte gros.

Avec la complicité des autorités locales cette faune a  fait main basse sur les meilleurs terrains de la ville en s'adonnant à la juteuse affaire de vente d'appartements sur plans à des prix exorbitants de l'ordre de 30 à 60 millions de DA (3 à 6 milliards de centimes).

Et parmi ces nouveaux commerçants du logement, qui n'ont pour la plupart d'entre-deux aucune expérience dans le domaine, il s'en est trouvé un qui n'a pas trouvé mieux que de construire sur un terrain attenant au cimetière Zaghouane où les fenêtres et les balcons ont une vue plongeante sur les tombes (photo).

Le plus vieux cimetière de la ville, construit sur une colline ombragé de cyprès et de palmiers séculaires, dont les tombes étagées et quelque peu mal alignées à cause de la trop forte concentration, inspire aux visiteurs une intense poésie et une sérénité consécutives au calme et à l'immobilisme de ce havre de paix et de repos.

Ce sanctuaire du souvenir et de la mémoire, lieu de recueillement, avait dans le passé une vue splendide à 180 degrés sur la magnifique baie de Annaba, laquelle vue se rétrécit de jour en jour par la prolifération des constructions qui, en sus d'obstruer la vue sur la mer, ont réduit le parking à une portion congrue.

Ce même parking, appartenant au cimetière et à l'entrée duquel une main mystérieuse a planté un panneau de signalisation sens interdit avec l'inscription sur la plaque rouge Sauf  pour les riverains.


 

En collaboration avec Dzteamunlocker