DzForums

Beni Douala: Un vieux couple massacré à Taourirt Moussa

Hors ligne milanista

  • ******
  • 2 346
    • Voir le profil
Beni Douala: Un vieux couple massacré à Taourirt Moussa
« le: 03 juillet 2017 à 04:13:36 »

En l’espace de quelques jours, la région de Beni Douala a été secouée par deux crimes crapuleux.

Après un premier drame survenu dimanche passé au village de Taguemount Djedid où un jeune père de famille de 25 ans, originaire du village de Tizi Hibel, relevant de la commune d’Aït Mahmoud, a malheureusement perdu la vie après une dispute nocturne, voilà que la même commune vient d’être secouée par une autre tragédie qui a plongé toute la population locale dans un profond climat de consternation et d’indignation.

Et pour cause, un vieux couple vivant paisiblement dans son village natal, à Taourirt Moussa, a été agressé dans son sommeil, avant-hier vendredi vers 3h du matin, vraisemblablement par des cambrioleurs. âgé de 83 ans, le mari est un ancien taxieur retraité de France qui est rentré au bercail, il y a quelques années, et sa regrettée épouse, la cinquantaine à peine, jouissait de beaucoup de respect et de sympathie dans ce village de Kabylie.

Apparemment réveillés en sursaut au milieu de la nuit par une irruption forcée en leur domicile, les deux époux n’ont pas eu le temps de réagir lorsqu’ils furent sauvagement agressés dans leur lit par des individus qui se seraient emparés d’une grosse somme d’argent avant de profiter de l’obscurité pour prendre la fuite.

Le vieux retraité et sa femme ont été roués de coups et, si le mari a été évacué à l’hôpital dans un état grave, son épouse a malheureusement succombé à ses blessures, ce qui a terriblement choqué toute la population des Ath Douala. L’on a appris, hier, que deux individus, originaires du village même, ont été arrêtés.

Le climat d’insécurité prend de l’ampleur dans la région de Beni Douala. “Cela fait plusieurs années que nous avons lancé des cris de détresse pour l’implantation d’une brigade de gendarmerie et d’une unité de la BMPJ dans la région, mais en vain.

Et il est certainement temps de faire face à une situation aussi préoccupante pour éviter d’autres drames”, disait, hier encore, le P/APC d’Aït Mahmoud, Slimane Allem, qui était visiblement ému et surtout indigné par l’accumulation de tels drames, et ce, au même titre que l’ensemble des citoyens de la région.


 

En collaboration avec Dzteamunlocker